mardi 5 janvier 2016

Lâcher la pression

A 37 ans, je vous l'ai dit je me lancée dans une nouvelle carrière. Si à la fin de l'année, je ne suis pas validée, je me retrouverai sans rien... Autant vous dire que le niveau de pression et de stress et au maxi level... J'ai la trouille.

Alors j'ai cherché à me défouler, à user le trop plein d’énergie qui se changeait en stress. Mais bon... Moi et le sport c'est à peu près le même ratio que Anémone et la Sexy attitude. J'étais du genre à rêver être sportive mais mon corps ne suivait pas... Donc à peu près tous les ans, au rythme de mes kilos pris je testais pendant quelques mois un sport... mais aucun ne trouvait grâce à mes yeux:
- La danse, aussi gracieuse que dumbo au milieu de Fantasia
- Le yoga où je ne me défoulais pas assez
- L'équitation 100 fois trop cher
- La natation qui nécessite d'avoir une piscine accessible à pieds
- Le vélo, où il faut avoir un vélo...
- La salle de sport qui nécessite d'en avoir une à proximité.

Bref. Il me restait la course à pied: pas cher, praticable partout, puis j'habite au milieu de la forêt alors c'était quand même le sport idéal...

Oué enfin. Premier essai: 45 secondes de courses super...

J'ai laissé tomber. Mais ça c'était sans compter sur smilesrun. En fait smilesrun, c'est une appli qui t'explique comment courir. Et voilà qu'en 6 mois je me mets à courir une quinzaine de kilomètres par semaine, tranquilou pilou.

L'essentiel est que quand la pression monte, je puisse évacuer. Certains préféreront faire l'amour, danser, crier, chanter... Peu importe. J'ai beau crier au bonheur, la vie n'est pas rose tous les jours, il y a des jours, tu as juste envie de rentrer, de boire un verre et de dormir. Alors si on peu casser la routine juste en se défoulant, en lâchant prise sur quelque chose, c'est ça qui compte... On n'est pas surhumain. On a le droit aussi d'avoir la pression et de la lâcher. On n'est pas obligé de tout affronter comme des machines. En plus ce n'est pas bon pour la santé de tout prendre et garder pour soi. Le corps parle. Et si la tête peut tenir, le corps, lui ne tiendra pas bon. Donc on évacue ce qu'on a dans la tête par le mouvement, la voix, le corps...

"Cherchons nos biens en nous-même, autrement, nous ne les trouverons pas."
Epictète 

Et puis l'avantage quand tu cours....

4 commentaires:

  1. tu as bien raison. Si un jour j'ai un smartphne, je me mettrai pê à la course avec smilerun. Pasque jusque là, je connais la course d'EPS et j'ai jamais aimé...
    Pour le moment, je m'octroye un cours de danse par semaine, et j'essaie de faire du qi-gong régulièrement chez moi. Et parfois je fais la folle dans la maison avec les enfants, ça défoule bien aussi. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'important c'est de trouver ce qui permet de se défouler!!! Si tu veux tenter la course, tu peux commencer par marcher lentement 2 min pui alterner 4 fois marche rapide pendant 2 min et marche moyenne pendans 5 min... c'est déjà un bon début...

      Supprimer
    2. ben pr le moment, quand je marche, c'est avec Mystère dans le dos donc je suis déjà contente quand j'arrive à ma pousser pour aller me promener. ;) Mais je tenterai. j'aurai pê des surprises, moi qui pense détester la course.

      Supprimer
    3. Tsi j'y suis arrivée tu peux le faire ... Je t'assure!!!

      Supprimer