mercredi 20 janvier 2016

Français je te réponds

Ce soir je regarde les information, et je découvre un reportage sur la "lassitude" des français. Tous les soirs on nous rappelle ce qu'il faut penser: la lassitude, le pessimisme, la peur...

Alors, même si je pense que le reportage est orienté, je voudrais te répondre...

A la lassitude je voudrais te proposer l'action. Tu en a marre qu'on t'emmène au ravin? Prends les rennes de ta carriole.

A la peur, je te propose la fête. Tu peux mourir chez toi, d'une crise cardiaque, alors bouge sors, bois, vois tes amis.

 Remplace la morosité ambiante par la joie d'avoir un toit, des enfants, de la famille, des amis qui t'aime.

Tu es méfiant envers les politiques? Ais confiance dans les nouvelles idées, les petits partis, les associations...

Nous ne sommes pas obligés de croire en ce qu'on nous dit de penser. Nous ne sommes pas obligés de ne prendre que les modèles qu'on nous propose. Je pense que le premier homme qui s'est approché du feu a du passer pour un fou... Et pourtant il a changé la face du monde...

Je ne dis pas que je ne suis jamais en colère, que rien ne m'énerve... mais je crois aussi que râler dans son coin ça ne sert à rien.

Quand j'étais dépressive, un médecin m'a dit "On ne risque rien à être malheureux, il n'y a rien à perdre. Choisir le bonheur alors là... C'est plus courageux car plus dangereux"...

Alors on arrête d'être morose, triste... Le bonheur est à porté de main, il suffit juste de cultiver son jardin...



"Le bonheur se donne à celui qui a vaincu sa peur de vivre et qui considère sa vie comme une étincelle sacrée, dans la continuité des âges."

Proverbe tibétain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire